Anatomie

Les différentes articulations

Les différentes articulations

​ Les différentes articulations sont ( Sphéroïde, Cylindrique, En selle, Trochléenne, Ellipsoïde et Plane) Articulation sphéroïde ou énarthrose sphère convexe dans une sphère concave. Exemple : l’articulation coxo-fémorale (la hanche) ou l’articulation...

Anatomie : Principaux muscles du corps humain 1

Anatomie : Principaux muscles du corps humain 1

    MUSCLE Abducteur du petit orteil  - Insertions proximales Tubercules médial et latéral de la tubérosité calcanéenne, aponévrose plantaire et septum intermusculaire - Insertion distales Côté latéral de la base de la phalange proximale du 5e (petit) orteil...

Anatomie (du grec, anatomia = dissection). Anatomie descriptive : analyse des caractéristiques morphologiques des différents organes (os, articulations, muscles, etc.). Anatomie fonctionnelle : analyse le rapport entre la structure et la fonction des organes (étude de la mobilité d’une articulation, d’un mouvement)

Le corps humain est organisé par un squelette de 206 os qui se rejoignent au niveau des articulations. Environ 600 muscles permettent les mouvements de toutes sortes. ( 360 articultions)

Le corps humain présente trois cavités:
1. la boite crânienne, solide et rigide, protège le cerveau, l’ordinateur central, la cavité qui pense;
2. la cavité pneumatique: la cage thoracique semi rigide contient le système coeur- poumon;
3. la cavité liquidienne : l’abdomen.

  • La cage thoracique et l’abdomen constitue le tronc.
  • La colonne vertébrale relie ces trois cavités.
  • Le muscle diaphragme sépare la cavité thoracique de l’abdomen.
  • La sangle abdominale maintient les viscères.
  • Le tronc est considéré comme une structure gonflable qui protège la colonne et sur laquelle les membres supérieurs s’appuient.
  • Sur le tronc, s’accrochent les membres supérieurs, par l’intermédiaire des scapulas libres sur la partie postérieure du thorax. Leur fonction est la préhension (attraper des objets).
  • Les membres inférieurs sont accrochés sur le bassin. Leur fonction est la locomotion (se déplacer).

Les os

Le corps humain est construit autour d’une structure osseuse : le squelette. Il comprend 206 os. Ces os constituent la charpente du corps humain.

On distingue

  • 1. les os longs, ce sont les os des membres (exemple : fémur, humérus) ;
  • 2. les os plats (exemple : omoplate, os du crâne) ;
  • 3. les os courts, ce sont les os de la colonne vertébrale et du carpe ou du tarse.

Les os présentent des reliefs, tubercule, gouttière, etc. qui donnent insertion ou passage à des ligaments, des tendons, des muscles.

Les articulations

Les os se rejoignent entre eux pour former les articulations. Une articulation est une cavité fermée, étanche qui comprend :

  • • des surfaces articulaires recouvertes de cartilage, tissu conjonctif nacré et lisse, mal vascularisé, qui recouvre les extrémités osseuses de toutes les articulations mobiles ;
  • • une capsule articulaire c’est un manchon fibreux, véritable tissage de fibres qui vont s’insérer au pourtour des surfaces articulaires, et qui rend étanche et limite les mouvements de l’articulation ;
  • • une membrane synoviale tapissant l’intérieur de la capsule elle est richement vascularisée et produit un liquide semblable au blanc d’œuf, lubrifiant l’articulation et amortissant les pressions : le liquide synovial ou synovie ;
  • • la capsule est renforcée par des ligaments qui peuvent être intra ou extra-capsulaire, intra ou extra-articulaire. Ils assurent la coaptation des surfaces articulaires.

La limitation des mouvements est donnée par l’orientation des fibres ligamentaires et capsulaires.
La capsule et les ligaments ne sont pas élastiques.
Le ménisque pièce intercalaire est un fibro cartilage situé entre deux surfaces articulaires mobiles, il rétablit les différences de formes, il suit les mouvements de l’articulation en se déformant et amortit les impacts. Il est solidaire de la capsule par sa face périphérique donc bien vascularisé sur son pourtour à l’inverse de sa partie médiale.
Les bourses séreuses constituées de tissu conjonctif remplies de liquide synovial facilitent le glissement des structures.
C’est la forme de l’articulation qui permet de comprendre le mouvement.

أ. محمد حسن الحوات

Share This